L’éthique du marketing

L’éthique du marketing

Aujourd’hui, je souhaite évoquer un sujet peu abordé : l’éthique du marketing.

Le marketing est souvent critiqué, voire diabolisé ! Pourtant, la plupart des grandes marques respectent la loi et les règles qui régissent la discipline.

C’est du marketing !  Une expression accusatrice pour dénoncer certains écarts de conduites de la profession.

Heureusement, les allégations visant à survendre ne sont pas représentatives de la règle.

La mission première du marketing est d’informer le consommateur. Dans la chaine de production, le marketing produit s’attache avant tout à la qualité et au respect des normes.

Quant au marketing éthique, il s’attache aux valeurs et au respect des normes et des règles, plus qu’à la stratégie marketing.

Codes de conduite du marketing

Les fondements de l’éthique du marketing sont inscrits dans les lettres de missions clients de Marketing elevator :

  • travailler en bienveillance, défendre les intérêts de la marque sans nuire aux consommateurs ni à la société,
  • créer un cercle vertueux en développant la confiance envers le marketing,
  • responsabilité et engagement envers le client, ce qui implique d’assumer les conseils et l’impact des décisions,
  • respect des besoins du client, de ses ressources,
  • honnêteté en ne faisant pas espérer aux clients des résultats irréalistes, en présentant les caractéristiques de façon claire afin que le client et le consommateur puissent choisir en toute connaissance,
  • conformité aux règlementations en vigueur, en évitant des allégations exagérées ou fausses, en respectant aussi les règles environnementales.

L’éthique marketing en action

J’ai débuté une série de business case cette semaine. A l’avenir, je m’attacherai à retenir des cas concrets en PME des bienfaits de ce code de conduite.

Pour l’heure, un exemple vécu à l’époque où j’étais encore salarié, très représentatif d’un marketing éthique et social.

Notre directeur marketing vient m’annoncer que l’une de nos usines va fermer. Pour des raisons humaines et sociales, il est question de retarder au maximum ce plan social afin de reclasser dans le groupe un maximum de personnes. L’idée : trouver des débouchées pour les produits fabriqués sur le site.

C’est avec un regard neuf que nous avons abordé le dossier qui a débuté avec toute une batterie de tests produits comparatifs. Au final, nous avons redécouvert à ces produits historiques des caractéristiques tout à fait pertinentes, dignes d’une nouvelle communication client.

Deux ans plus tard, les objectifs marketing et sociaux étaient atteints.

Auteur : Léa Riposa
Publié le 28 mai 2019.


Partagez cet article

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *